Mes cheveux

Rédigé par Thirion © - - Aucun commentaire

Entre mes cheveux et moi cela a toujours été une drôle d'histoire…
Fins, cassants, électriques, indisciplinés, ils ont souvent fait le cauchemar de ma maman.

Je me souviens de ces serre tête en mousse qui m'accrochaient les cheveux et tiraient sur leurs attaches crâniennes... pourtant j'évitais bien de le retirer car impossible alors de le replacer si n'était à la mode indienne…
Quelquefois maman me faisait une « queue de cheval » elle me tirait tellement les cheveux à l'arrière qu'il m'était alors impossible de bouger les sourcils. Elle m’enfonçait des pinces qui glissaient désespérément toujours au bout de 10 min
Elle prenait aussi quelquefois l'initiative de me les couper elle même avec des franches plus ou moins droites ou mon épis tentait maladroitement de trouver sa place….
Me les lavait avec des shampoings « fabrication maison » qui me laissaient une impression de foin sur la tête…

Le dimanche matin c'était mon papa qui s'en chargeait avec une séance de démêlage où, coincée entre ses genoux je ne pouvais bouger tant que ma tignasse n'était pas passée au peigne fin…

Maintenant je les laisse tranquille, ils poussent comme bon leur semble avec un petit coup de brosse de temps en temps.
Quand j'arrive chez maman ou se trouve aussi mon atelier peinture, elle me pose quelquefois la question suivante : « ho...t'as sûrement pas fais tes cheveux aujourd'hui, ?? » et en général cela tombe souvent le jour ou je les ai fait…. donc… J'abandonne

Presque jamais chez le coiffeur, j'arrache maintenant de temps en temps un gris ou l'autre et en plus
sûrement pas de problème avec mon homme qui est en totale harmonie avec moi sur ce plan là !

Joëlle T.

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot yhkhe ?